Connaître la ville

Le lac marin vu en hauteur dans un écrin de verdure avec la mer en fond

Une ville bien située

Par sa proximité avec Bayonne (25 km), Dax (35 km) et l’Espagne (45 km), Soorts-Hossegor représente une destination privilégiée pour nombreux touristes en séjour dans les Landes.

 

 

 

Une ville au naturel !

Le territoire est composé de 1500 hectares dont

  • 1/3 de forêt, 1/3 de zones résidentielles et 1/3 de zones naturelles
  • 3,5 km de rivages atlantiques divisés en 4 plages océanes
  • 4 plages autour de son lac marin

Terre de contraste et de caractère, Soorts-Hossegor se caractérise par cette profusion d’ambiances naturelles.

Une ville historique

La particularité de cette commune située sur le littoral landais est de posséder deux centres : Hossegor, la station balnéaire et Soorts, le bourg historique dont l’histoire remonte au XIe siècle.
Construit dans la plus pure tradition des villages landais, Soorts était autrefois habité par des pêcheurs, des muletiers, des bûcherons et des résiniers. Une vie simple et rurale qui fut bouleversée un beau jour par l’éclosion du quartier d’Hossegor.
En quelques années, la notoriété grandissante et l’afflux de touristes incitent les élus locaux à adjoindre le nom d’Hossegor à celui de Soorts en 1913. La station balnéaire naît en 1931. À l’époque ce sont les arts, les lettres et les sports élégants qui offriront à la ville sa renommée nationale. Dans les années cinquante c’est une toute autre discipline qui va bientôt faire connaître ses heures de gloire à la station. Le surf déferle sur la ville… Il ne cesse depuis lors de faire des émules.
Aujourd’hui, le nom d’Hossegor évoque en France et à l’étranger un repère sur la carte mondiale du surf et son golf figure parmi les 50 plus beaux sites européens.

Le front de mer au soleil couchant qui se reflète dans le miroir d'eau du sable

Une ville d’accueil

La commune a su très tôt préserver et mettre en valeur son patrimoine d’exception. Les remarquables villas basco-landaises des années trente, le Sporting-Casino, le golf et son club house et la place des Landais signent l’identité de la cité et continuent à faire d’elle le fleuron du littoral landais.
Refuge idéal pour passer des vacances en famille, la station attire ainsi chaque été plus de 45 000 touristes certains jours.
Afin d’anticiper les évolutions de la clientèle touristique, les établissements ont mis l’accent sur un hébergement de prestige. Le parc hôtelier compte actuellement deux établissements 4 étoiles et quatre, 3 étoiles. La ville propose en outre différentes solutions d’hébergement (13 hôtels, 2 résidences tourisme et 1 village vacances) pour tout type de clientèle. Depuis peu, un restaurant gastronomique vient compléter l’offre de restauration très variée.

Une ville sportive

La mythique station des Sports élégants est toujours aussi convoitée par les sportifs.
– Le surf participe activement à valoriser l’image d’Hossegor à l’international. Plus de 116 entreprises liées au surf sont implantées au parc d’activités Pédebert et parmi elles les leaders du marché comme Rip Curl et Billabong. La fédération française de surf, euroSIMA (European Surf Industry Manufacturers Association) et l’ASP (association of surfing professionals) ont implanté leur siège dans la ville. Les compétitions de haut niveau organisées depuis les années quatre-vingt ont définitivement consacré la station landaise comme destination surf avec l’un des meilleurs beach break (banc de sable) d’Europe. Depuis, chaque année, elle réunit tout le gotha international du surf lors du Quisilver Pro France, du Roxy Pro France ou du Swatch Girls Pro, et brandit comme étendard la qualité de ses vagues.
– La ville se démarque aussi grâce à son golf 18 trous qui figure parmi les 50 plus beaux sites européens et compte  50 000 départs sur l’année. Un succès qu’il doit  à la qualité de son terrain et sa situation centrale en plein cœur du centre-ville.
– Pelote, sauvetage côtier, tennis font partie des disciplines les plus pratiquées dans la cité. Par la qualité et le haut de gamme de ses équipements, Soorts-Hossegor offre les meilleures conditions aux sportifs.

Vue de la place Pasteur avec la nouvelle colonne Morris annonçant une exposition et le clocher blanc de l'église de la Trinité


Une ville culturelle

Depuis la naissance de la station, un parfum littéraire et culturel plane sur la cité. Les arts ont toujours été particulièrement bien représentés dans la station. Théâtre, lettres, danse, musique, peinture : les manifestations sont multiples et éclectiques. Si David Chabas, Henri Godbarge, Louis et Benjamin Gomez, Mathias, Morhardt, Serge Barranx, Jean Prévost ou encore Sébastien Japrisot, Françoise Sagan… ont insufflé un supplément d’âme à Hossegor, aujourd’hui la tradition se perpétue à travers le salon du livre, les expositions, les festivals de musique latine Latinossegor, Les Chromes, etc.

Les grandes dates

  • XIe et XIIe siècle : premières mentions de Soorts dans les archives
  • XIVe : église de Soorts édifiée sur le chemin littoral de Saint-Jacques-de-Compostelle   ferme de Bielle : la plus ancienne maison de Soorts-Hossegor
  • 1869 : creusement du canal de l’étang d’Hossegor vers la mer
  • 1er avril 1913 : le journal officiel publie l’adoption du vocable « Soorts-Hossegor » sous décision ministérielle
  • 1913 : construction du pont de pierre ouvrant l’accès à la mer et à la rive ouest du lac
  • 1929 : édification de la chapelle des Dunes
  • De 1929 à 1939 : on abat des arbres, perces des avenues, construits des villas, des hôtels, un Sporting-Casino, la place des Landais et réalise un golf. Le quartier d’Hossegor est investi.
  • 1930 : Hossegor est reconnue comme station climatique.
  • 1931 : les services publics sont transférés de Soorts à Hossegor. La station balnéaire sort de terre.
  • 1951 : pose de la première pierre de l’église Sainte-Trinité d’Hossegor
  • 1958 : le premier jaï alaï de France sort de terre
  • 1967 : construction de la mairie d’Hossegor
  • 1973 : création de la zone Pédebert
  • 1975 : adoption du premier POS de la commune
  • 1977 : construction du Pont Notre-Dame sur le canal
  • 1979 : vente de l’espace dunaire au conservatoire du littoral
  • 1980 : première usine relais : Rip Curl installe son siège à Soorts
  • 1983 : construction des halles
  • 1984 : construction du nouveau pont en remplacement du pont de pierre
  • 1984 : la fédération française de surf s’installe à Hossegor
  • 2002 : construction du trinquet à Soorts
  • 2002 : réhabilitation de l’école de Soorts
  • 2008 : construction de la passerelle du front de mer
  • 2009 : construction de l’EHPAD « les Magnolias » à Soorts
  • 2011 : construction de la maison de la petite enfance La Forêt
  • 2013 : réhabilitation du centre-ville
  • 2014 : construction d’un nouvel office de tourisme
  • 2016 : réaménagement du boulevard de la dune