Accueil

DÉSENSABLEMENT DU LAC - Reprise des travaux lundi 21 janvier

Les travaux de désensablement du lac se poursuivent dès lundi 21 janvier grâce à un arrêté complémentaire pris par les services de l’État. Des mesures additionnelles sont prises avant de déposer les sédiments plage du Santocha.

LES INTERROGATIONS DU JUGE ONT ÉTÉ LEVÉES
L'ordonnance rendue le 21 décembre dernier par le Tribunal administratif de Pau avait suspendu provisoirement les travaux en l’absence « des prescriptions nécessaires permettant d’assurer une utilisation des sédiments […] au rechargement des plages, dans des conditions sanitaires réglementaires". À la suite des attendus de cette décision, et conformément aux engagements pris par les élus pour sauver le lac, de nouvelles prescriptions sont appliquées, dès la reprise du chantier.
Elles sont décrites dans l’arrêté complémentaire pris par les services de l’État.

DES GARANTIES COMPLÉMENTAIRES
La législation applicable est celle relative aux sédiments marins. Les analyses sont interprétées en fonction de seuils de qualité. Ainsi, au-dessous du niveau N1, les sables sont de bonne qualité et valorisables, l'impact potentiel est neutre ou négligeable. Les analyses d’août 2018 attestaient que la totalité de la zone du sable dragué pour la plage du Santocha était en dessous du niveau N1.
Les précautions complémentaires résident dans les éléments suivants :
• Un contrôle réalisé en continu et a priori
De nouvelles analyses ont été réalisées début janvier sur le sable déposé in situ plage du Santocha. Une fois les résultats obtenus, en cas de dépassement du niveau N2, les premiers 20 000 m3 sable dragués seront évacués, qu’ils aient déjà été déposés plage du Santocha ou qu’ils se situent encore dans le Lac. Ces premiers 20 000 m3 dragués se situent à l’entrée du lac côté océan. Au-delà de 20 000 m3, le plan de dragage du lac va être maillé par zones de 10 000 m3.
Chaque zone sera analysée et le sable ne sera déposé plage du Santocha que s’il démontre une qualité inférieure à N2.
• Un concours renforcé de l’ARS
L’avis positif complémentaire de l’ARS est plus ciblé et plus détaillé quant à la qualité des eaux de baignade plage du Santocha.
• Un suivi systématique des huîtres du Lac
Au-delà du contrôle bimestriel réglementaire, un contrôle systématique et régulier est réalisé lors du dragage ; en cas de dysfonctionnement du filet antiturbidité, ce contrôle sera renforcé.

LE DISPOSITIF DE CONCERTATION POURSUIVI
Le comité de suivi a pour mission de veiller au bon déroulement de cette opération de désensablement engagée fin novembre pour une durée de 6 mois. Les élus ont proposé de réunir au sein de ce comité des associations de protection de l'environnement, des usagers du lac mais aussi du milieu marin, les services de l'état et les collectivités locales.
Une nouvelle réunion du comité se tiendra en février pour détailler les résultats des nouvelles analyses et suivre cette nouvelle phase de travaux. Les associations environnementales seront à nouveau conviées.

LA QUALITÉ DES EAUX DE BAIGNADE ANALYSÉE
La qualité des eaux de baignade du Lac a été analysée en cours de chantier le 17 décembre. La situation a été jugée normale.
L'analyse est consultable sur le site cc-macs.org, avec l'ensemble des documents officiels relatifs au dossier.
https://www.cc-macs.org/fileadmin/user_upload/Analyse_de_la_qualite___ds_eaux_de_baignade_17-12-2018.pdf

UN POINT DE VIGILANCE
La quantité de sédiments dragués en fin de campagne est un point de vigilance majeur garantissant la réussite de cette opération pour sauver le lac d’Hossegor. MACS, explore, avec ses prestataires, toutes les pistes permettant de tenir les engagements prévus.

Actualités

  • Lire la suite : Wifi public en centre-ville
    Un système de Wifi public gratuit (CIGALE) a été mis en place à la mairie pour permettre aux usagers d'en bénéficier dans un périmètre allant de la mairie au kiosque. Le système de connexion est simple : le visiteur renseigne une seule fois son adresse email et accepte les conditions...
  • Lire la suite : Service urbanisme exceptionnellement fermé
    Le service urbanisme sera exceptionnellement fermé la matinée du 7 février 2019.Vous remerciant de votre compréhension.
  • Drapeau triolore avec Marianne
    Un cahier de doléances est à votre disposition de janvier à mars 2019 à l’accueil de la mairie pour vous permettre de prendre part au grand débat national initié par le Gouvernement suivant 4 thématiques : Transition écologiqueFiscalitéDémocratie et citoyennetéRéforme de l'État...