Action sociale (CCAS)

Le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) est un établissement public administratif. Il mène une existence administrative et financière distincte de la commune. Il est géré par un conseil d'administration qui détermine les orientations et les priorités de la politique sociale locale.

Composition

Il est composé de 13 membres et présidé de droit par le maire. Son conseil d'administration est constitué paritairement d'élus locaux désignés par le conseil municipal et de personnes qualifiées dans le secteur de l'action sociale, nommées par le maire.

Les membres du CA

Les élus

Henri Arbeille, Delphine Bart, Marie-Françoise Péré-Gaudio, Françoise Lalande, Jean-Pierre Orgeval et Michel Villeger

Les nommés

Marie-Laure Vigière (Secours catholique)
Evelyne Spiga (Loueurs en meublés)
Chantal Lagière (UDAF des Landes)
Martine Cini (Club des loisirs et d'entraide)
Hélène Germain (Club des loisirs et d'entraide)
Laure Lupuyau
Christine Teisserenc

Missions

Le CCAS a avant tout une mission de solidarité. Il anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune en liaison avec les institutions publiques et privées.
Le CCAS se mobilise dans les principaux champs suivants, par ordre décroissant d’implication :

  • lutte contre l’exclusion
  • mise en place de l’aide à domicile
  • prévention et animation pour les personnes âgées
  • gestion d’établissements d’hébergement pour personnes âgées
  • soutien au logement et à l’hébergement
  • soutien aux personnes en situation de handicap.
  • il gère également les équipements et les services pour personnes âgées ;
  • il apporte son soutien technique et financier à des actions sociales d'intérêt communal gérées par le secteur privé ;
  • il participe à l'instruction des demandes d'aide sociale légale (aide médicale, aide aux personnes âgées...) et les transmet aux autorités décisionnelles compétentes telles que le conseil général, la préfecture ou les organismes de sécurité sociale ;
  • il intervient dans l'aide sociale facultative qui constitue souvent l'essentiel de la politique sociale de la commune : secours d'urgence, aides au chauffage, etc. ;
  • il peut être délégataire de compétences sociales globales sur le territoire communal par convention avec le conseil général

Sa compétence s’exerce sur le territoire de la commune à laquelle il appartient. Il est d’ailleurs rattaché à la collectivité territoriale, mais garde tout de même une certaine autonomie de gestion.
Le conseil d’administration se réunit au minimum une fois par trimestre et ces décisions sont retranscrites sous forme de délibérations soumises au contrôle de légalité (contrôle de la préfecture).