Actualités

  • Le 21 décembre 2018

    L’ordonnance rendue ce jour par le Tribunal administratif de Pau a pour conséquence la suspension des travaux de désensablement du lac et de consolidation de la dune de la plage du Santocha, dans les conditions actuelles.

    Le juge ne remet pas en cause le bien-fondé du dragage, ni la méthodologie retenue ainsi que les mesures de préservation de la faune et de la flore prises. La décision du juge est liée à « l’absence de prescriptions utiles pour garantir l’utilisation des sédiments sur les plages » alors que les analyses, présentes au dossier, montrent que les résultats étaient conformes à l’usage prévu.

    Nous regrettons cette décision qui conduit à une suspension immédiate des travaux qui se sont déroulés jusqu‘à présent conformément à nos engagements.

    Nous étudions, avec les services de l’État, les solutions techniques, juridiques et économiques qui nous permettront de mener à bien ce projet.

    Pierre Froustey, président de la communauté de communes MACS
    Patrick Laclédère, vice-président délégué au Port et au Lac, maire de Capbreton
    Xavier Gaudio, maire d’Hossegor
    Eric Kerrouche, sénateur

  • Le 13 septembre 2018

    À partir du 17 septembre et jusqu’au 14 juin, l’éclairage public est interrompu de 23h à 6h dans les rues secondaires de la commune. En revanche, tous les axes principaux en centre-ville et centre-bourg ainsi que les voies d'accès qui sont fréquentés toute l'année resteront éclairés toute la nuit.

  • Le 17 mai 2018

    Par arrêté préfectoral du 14 mai 2018, Hossegor a reçu l’autorisation d’entreprendre les travaux de dragage du lac soit l’extraction de 130 000 à 160 000 m3 de sable par une drague aspiratoire stationnaire puis un désensablement d’entretien par extraction d’un volume annuel ou biennal de 20 000 à 30 000 m3 pour la partie Sud du lac par moyens mécaniques et d’un volume de 50 000 à 70 000 m3 pour le chenal d’accès au lac par une drague aspiratoire stationnaire.

  • Le 24 janvier 2018

    Pour dénoncer les mauvaises pratiques du quotidien, quatre étudiants en deuxième année de BTS GEMEAU (Gestion et Maîtrise de l’eau) du lycée Hector Serres de Oeyreluy ont créé deux vidéos de sensibilisation sur la pollution domestique et ses conséquences sur les plages. Une belle initiative que la Ville d'Hossegor tenait à souligner.

    Voir les vidéos :
    Stop aux mégots sur les plages
    Stop aux cotons tiges sur les plages

  • Le 19 juillet 2017

    Les riverains doivent obligatoirement élaguer les arbres, arbustes ou haies en bordure des voies publiques ou privées, de manière à ce qu’ils ne gênent pas le passage des piétons, le passage des faucheuses et balayeuses et ne cachent pas les feux de signalisation et les panneaux.

    De plus, même si on a tendance à la laisser pousser et grandir, il est toutefois important de tailler la haie pour stimuler sa repousse et obtenir une meilleure densité du feuillage.

  • Le 20 mars 2017

    On les attendait, elles sont au rendez-vous! En ce premier jour de printemps, un couple de cigognes est venu se poser dans le nid construit cet hiver par les chasseurs dans les barthes.

  • Le 15 février 2017

    C'est un oiseau sacré, porte bonheur qui fait rêver petits et grands avec son vol plané majestueux et sa démarche mal assurée de grand échassier. C'est aussi un oiseau protégé depuis les années quatre-vingts.
    Grâce à la mise en place de plans de réintroduction et de sédentarisation, les cigognes sauvages réapparaissent aujourd’hui dans la nature. Elles fréquentent volontiers les zones marécageuses, les prairies humides, et on les trouve également dans les pâturages et les zones de cultures.
    On ne peut donc imaginer plus bel endroit que les barthes pour accueillir un couple de cigognes. Et justement depuis deux ou trois ans, les chasseurs observent régulièrement le passage de ces migrateurs dans la zone humide. Mais comment les inciter à se sédentariser sur le territoire ? C’est en construisant un nid en haut d’un mât de plus de 8 mètres que l’association de chasse compte attirer l’oiseau. Grâce à l’aide de Jacky Ricard, chasseur passionné, de Serge Messanges et Philippe Gelez, conseillers municipaux et du partenariat avec Enedis (EDF), le projet a pu voir le jour. On attend désormais le retour des cigognes !

  • Le 12 juillet 2016

    S’il est facile de comprendre l’intérêt de l’interdiction des pesticides dans les jardins, il est parfois moins accepté des usagers de voir de l’herbe persister sur les talus. Pourtant il s’agit bien là d’une question de préservation de la biodiversité essentielle pour notre environnement. Alors, ne jugeons pas comme un manque d’entretien des herbes hautes et des fleurs des champs et préférons une gestion durable qui respecte l’environnement.
    Pour relayer ce nouvel engagement, des panneaux signalétiques « espace sans pesticide » et « Fauchage tardif » sont implantés sur les sites concernés afin de sensibiliser la population à cet enjeu de santé publique.

  • Le 26 juin 2016

    Vous pourrez désormais découvrir toute la richesse de la biodiversité des barthes grâce à l'observatoire ornithologique construit par les chasseurs et financé par la Ville en plein coeur des barthes.

    Cette cabane en bois de trois mètres de haut sur piloti devrait permettre de sensibiliser le public au respect de cette zone humide protégée et en faire connaître son extraordinaire potentiel.

  • Le 01 décembre 2015

    Sous surveillance depuis quelques temps, deux grands pins situés face au Sporting-Casino ont montré des signes avancés de dépérissement. Après expertise, la mairie a pris la décision d’abattre les deux arbres malades en raison du risque qu’ils représentent. Pour les remplacer, deux jolis spécimens seront plantés en lieu et place afin de veiller à préserver l’héritage forestier de notre exceptionnelle cité-parc.